Conclusion de la journée du 5 octobre

Conclusion

Éric Houlley : « Personne ne souhaite une politique de l’habitat centrée sur les seuls pôles urbains »

« Je relève trois points de consensus. D’abord, le problème de la vacance, qui suppose des process de démolitions, de réhabilitations et de construction de qualité. Ensuite, l’idée d’une politique adaptée de l’habitat pour les territoires “détendus”, à condition qu’elle s’intègre de façon harmonieuse à des schémas régionaux ou locaux d’aménagement du territoire ; personne ne souhaite une politique de l’habitat centrée sur les seuls pôles urbains. Enfin, une politique régionale de l’habitat doit s’inscrire pleinement dans le processus de transition énergétique, et dans une approche pragmatique. Même si la Bourgogne-Franche-Comté est considérée comme un territoire “détendu”, elle doit mener une politique en faveur de la ruralité, des bourgs et des quartiers politique de la ville. Le volet habitat du SRADDET traduira cette volonté politique à l’horizon 2019. »

Écouter la conclusion de cette journée

vue générale